Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Article du 11/09/2015 - LE PROGRES / Coup de starter pour l’entrée en BTS – dispositif « Starter BTS » avec le Pôle Réussite de l’Université Jean Moulin Lyon 3

LE PROGRES / Coup de starter pour l’entrée en BTS – dispositif « Starter BTS » avec le Pôle Réussite de l’Université Jean Moulin Lyon 3 LYON ET SA RÉGION—LYON ET SA RÉGION SOCIÉTÉ Etudes supérieures.

Inscrits en BTS au lycée Doisneau, ils bénéficient d’une semaine pour mieux réussir leur année. L’université Jean-Moulin Lyon 3 les accompagne. Comment faire pour se glisser dans la peau d’un étudiant ? « On doit d’un seul coup être capable de préparer nos repas, de gérer plein de choses nous-mêmes, de prendre des décisions », note Doriane. « On se rend compte que la réussite dépend de notre propre volonté. Il n’y a plus de carnet de notes ou d’heures de colle » ajoute Sarah. Pour résumer, Hugo évoque un « grand trou » et la nécessité de devenir « autonome ».

Tous ces jeunes gens sont inscrits en BTS technico-commercial au lycée Doisneau, à Vaulx-en-Velin. Leurs propos font écho à ceux de nombreux nouveaux bacheliers, lâchés dans le grand bain. Ceux de Doisneau ont, en plus, la particularité d’être issus de parcours divers. Une quinzaine d’entre eux est titulaire d’un bac technologique, cinq viennent de la filière générale, les autres possèdent un bac professionnel. Deux d’entre eux ont déjà effectué une année d’études,dans une autre filière. Ce qui ne facilite pas « la dynamique » selon Manuel Azibi, chef des travaux au lycée.

« On essaie de leur faire comprendre l’importance qu’il y a à construire un projet »

Par ailleurs, les enseignants constatent que « la posture d’étudiant » ne va pas de soi. « Ce ne sont que des lycéens avec 2 mois de plus Ils confondent souvent autonomie et liberté, et nous rencontrons de plus en plus de problèmes de comportement ». Pour partir du bon pied, Les enseignants de Vaulx-en-Velin et le pôle « réussir en licence » de Lyon 3 ont construit du sur-mesure : un dispositif unique « Starter BTS ». Il ne sert pas seulement de « semaine d’intégration ». Au cours de celle-ci, les jeunes BTS rencontreront des étudiants, des professionnels, suivront des modules de formation pour travailler en équipe, prendre la parole, acquérir de la confiance en soi. Le tout émaillé de rencontres et de visites. « Ils découvrent le campus, on leur montre toutes les ressources dont ils disposent. L’objectif consiste à les rendre acteurs de leur parcours ». « On essaie de leur faire comprendre l’importance qu’il y a à construire un projet », martèle Yann Tentorini. chef du service d’orientation de l’université Lyon 3. Lundi, ces futurs technico-commerciaux ont ainsi pu rencontrer de jeunes entrepreneurs. « Au début, on ne peut pas forcément se payer », les prévient Rémi Addo, responsable de l’entreprise Dealer de cook, lui-même issu d’une licence professionnelle gestion et création d’une petite et moyenne entreprise (Lyon 3). Ce n’est pas seulement pour passer de la vie d’élève à la vie d’étudiant qu’il faut faire des efforts, mais toute la vie… Tous droits réservés 2015 Le Progrès

Florianne Buisson

Florianne Buisson

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

no attachment



À voir également

Article de presse - Le reveil - 26/12/13 - Conférence réseau

conference_fabienlafay191213_licencespro_lereveil.pdf...

Lire la suite

Article du 8 /10/2013 - 20 Minutes - Les facs s'activent contre l'échec

Rentrée Différents dispositifs ont été mis en place pour réduire le décrochage universitaire ALyon...

Lire la suite